Saint Jacques
.Parcours Via de la Plata

.Parcours France + Camino Francès

.Parcours Camino del Norte

.Parcours Eze - Roma

.Camino Mozarabe

.

17.10.2005

Seillans – Figanières


Belle nuit, bon breakfast, beau temps.

Open in new window

Gaillards pour démarrer. Remontons un peu la route vers Seillans et à gauche vers Claviers.
Nous suivons une petite route suivant le tracé de l’ancienne voie ferrée et franchissons le viaduc du Rayol.



Longs moments sans aucun bruit, ni voiture, la paix en somme. Le pas est vaillant et la bonne humeur de rigueur.
Au lieu dit la « Cougnasse », après un moment d’hésitation, nous continuons à suivre notre voie ferrée désaffectée au lieu de suivre la route RD 55.
Jusqu’au moment où notre (ex) voie ferrée entre dans un tunnel.
Tunnel fermé par des plaques de fer (peut être une champignonière). Conseil des sages. Il faut remonter vers la route. Montons ! Pour nous trouver dans une propriété privée, vaste étendue dégagée qui ne nous cache en rien des regards. Pas à l’aise, surtout si un chien montait la garde.
Nous parvenons à sortir de la propriété ouf, sans chiens aux fesses. Mais il nous faudra y revenir car l’accès à la route est fermé par une grande haie d’épineux. Nous longeons la propriété, escaladons et Odile, sous pression, se blesse à la main. Sang, pas contente, j'ai droit à quelques commentaires... et nous sortons de la propriété par l’entrée principale. Nous voici sur la route au moment où passe une voiture de la gendarmerie … qui nous ignore. Ouf. Nous présentions bien avec nos sacs à dos, une main en sang, l'air dégagé....
Nous marchons vers Claviers sur la RD 55 toujours avec peu de trafic. Nous atteignons Claviers pour y acheter du pain et le casse-croûte du midi.

Open in new window

Belle vue sur Bargemon au loin un peu plus haut de l’autre côté de la vallée. Descente et remontée vers Callas sur la RD 425 et franchissement du premier col d’une longue série, le col de Boussague (431m) !
Descente sur Callas, pique-nique près du Cimetière et de l’Ecole.
Quelques gouttes au moment de repartir, arrêt café pour enfiler les ponchos et continuons dans la bonne humeur pour enlever les dits ponchos quelques centaines de mètres plus bas, le soleil étant revenu. Toujours sur une petite route sans guère de trafic, sauf les postières en voitures jaunes, nous traversons Camp-Redon, puis le Pas St Blaise, lieus dits situés dans un bel environnement d’oliveraies aux couleurs changeantes.
Nous arrivons à Figanières, notre étape vers 16 heures. Il fait toujours aussi beau et aussi chaud. Sans le savoir, nous passons à proximité de notre chambre d’hôtes. Nous continuons sur la RD 54 et montons vers le village en passant devant la Coopérative vinicole. Dans le village, nous montons à l’église puis redescendons pour trouver l’avenue des Marthes, près du collège et notre halte, le Mas des Oliviers, chez Mr Defamie qui n’est d’ailleurs pas là quand nous arrivons. L’attente sera brève. Accueil charmant et aimable, un pot de bienvenue et une sympathique conversation, puis nous prenons possession de nos pénates où la douche nous attend. Le dîner sera servi à 20h ; en attendant repos et lecture sur la carte de l’étape de demain. Mr Defamie s’avèrera un bon cuisinier et un hôte attentionné. Nous découvrons le rosé produit par la cave devant laquelle nous sommes passés tout à l’heure !
Nul besoin de berceuse, la marche et le rosé aidant.



Etape : le Mas des Oliviers, avenue des Marthes Figanières 04.94.67.91.74.
Nous avons payé Euros 47 pour la nuit et Euros 20 p/personne pour le dîner.




. .